Feu d’artifice offensif au Stade de France

Les Bleus ont une nouvelle fois fait étalage de leur potentiel offensif et ravi l’enceinte du Stade de France pour le match France-Russie 2016.

Après les 3 buts inscrits quelques jours auparavant à Amsterdam, les attaquants français ont remis le couvert face à la Russie (4-2) en inscrivant de nouvelles réalisations par Kanté, Gignac, Payet et Coman. Même avec une équipe largement modifiée, les Bleus n’ont pas souffert offensivement et les remplaçants ont répondu présent de la plus belle des manières. Seul bémol dans cette soirée réussie, la défense a de nouveau encaissé deux buts.

Les Bleus régalent en attaque !

Fini le temps où on s’ennuyait franchement en regardant évoluer l’Equipe de France avec une attaque stérile. L’attaque des Bleus fait désormais des envieux avec des anciens qui marquent (Gignac) des titulaires qui répondent présents (Giroud, Griezmann) et des jeunes qui tirent leur épingles du jeu ( Martial, Coman). A cela il faut rajouter un Dimitri Payet encore étincelant hier soir , avec notamment un coup franc ahurissant de plus de 35mètres dans la lucarne. Antoine Griezmann a pour sa part,totalement fait oublier les absences de Benzema et de Valbuena. Epanoui, prenant le jeu à son compte, il a été dans tous les bons coups. N’Golo Kanté a en surpris plus d’un même si on se doutait des qualités du joueur. Gros volume de jeu, et pour sa deuxième sélection et première titularisation il s’est offert le luxe d’un match plein avec cerise sur le gâteau ( il fêtait hier comme Payet son anniversaire) un but plein de sang froid après une récupération initiée par lui même et une belle combinaison Gignac Griezmann.

La défense à surveiller de près

Didier Deschamps a apprécié très modérément la performance de sa défense dans cette rencontre France-Russie 2016. Si Evra est indispensable faute de remplaçant à son niveau, aucun des autres latéraux n’a réussi à s’imposer. Sagna a fait le job, mais sans apporter ce supplément qui en ferait un indispensable, Mathieu s’est malheureusement blessé une nouvelle fois, quant à Lucas Digne ses apparitions en bleu manquent cruellement de tranchant et il est fautif sur le but russe. La défense centrale Sakho Varane ou Varane Koscielny devra monter en régime pour l’Euro 2016 sous peine de vives désillusions pour l’Equipe de France. Le problème défensif devrait pouvoir être réglé notamment sur les coups de pieds arrêtés, avec l’implication de tous les acteurs et pas seulement les défenseurs comme le soulignait Hugo Lloris.

L’équipe de France a lancé parfaitement sa course vers l’Euro, son football champagne est la très bonne nouvelle et surprise de ce printemps, reste à croiser les doigts pour éviter toutes blessures et attendre avec impatience l’annonce de la liste des 23. Cette dernière étape avant la date Euro 2016 fatidique du 10 juin et la diffusion Euro 2016 du match d’ouverture sur TF1.

A propos de l'auteur Alexandre Lacour

Auteur d'articles sportifs sur le web, Alexandre Lacour rédige également sur différentes catégories de blog dont les thèmes varient de l'Horlogerie de Luxe à l'Automobile. Passionné de Football et de Tennis, Alexandre Lacour pratique la Voile et le paddle board lors de ses plages de loisirs.

Suivez moi sur :