La Turquie s’offre le droit de rêver

En battant la République Tchèque, (0-2) la Turquie finit à la troisième place du Groupe D, et peut espérer encore se qualifier pour les 8èmes de finale, si elle fait partie des quatre meilleures troisièmes.

Elle doit pour cela attendre la fin des matches de poules des Groupes E et F.

Les Turcs prennent l’avantage

On a assisté hier soir à un match débridé très agréable à regarder. La Turquie n’avait plus rien à perdre, avec sa place de 4ème à l’entame du match. Le seul résultat qui pouvait lui laisser une chance d’espérer était la victoire. Les Tchèques troisièmes du Groupe D, devaient également s’imposer pour figurer parmi les quatre meilleurs troisièmes. Les Turcs ont ouvert la marque
à la 10e minute. Le but était signé Burak Ylmaz d’une demi-volée du droit consécutif à un débordement côté droit du futur joueur de Dortmund Emre Mor. (0-1 ) Les Tchèques ont réagi mais la tête de Tomas Sivok était repoussée par le poteau droit de Babacan (17e). La physionomie de la rencontre voyait une forte domination tchèque : bien servi par Plasil, Kaderabek frappait au premier poteau mais son Babacan détournait en corner (24e). Sur le corner, Necid héritait du ballon au six mètres mais son tir passait au dessus de la transversale. Le bordelais Jaroslav Plasil enroulait sa frappe du gauche mais Babacan toujours impeccable la sortait sur une belle claquette (38e). Les équipes rejoignaient les vestiaires sur le score de 1à 0 en faveur des turcs.

Le break Turc qui crucifie les Tchèques

La deuxième mi-temps était plus équilibrée, la Turquie reprenant son jeu offensif. Emre Mor, encore lui, mettait à mal la défense Tchèque par ses accélérations. Sur l’une d’elles, il tentait sa frappe du gauche qui heureusement pour Petr Cech passait au dessus de ses cages (58e). Le gardien d’Arsenal était moins heureux quelques instants plus tard. Ozan Tufan récupérait la balle au six mètres à la suite d’un coup franc d’Inan, et trompait Cech d’une frappe dans la lucarne gauche (0-2 65e). Trop imprécis la République Tchèque ne parvenait pas à réduire le score.

Les Tchèques quittent l’Euro sur une grosse déception alors que la Turquie peut espérer continuer l’aventure. Elle peut remercier le jeune Emre Mor, 18 ans, intenable hier soir, tout juste naturalisé ( il est né au Danemark) en mai dernier.

Prochain rendez-vous pour la Turquie

Ce match de poules de l’Euro 2016 désormais terminé, celà pourrait être la dernière rencontre pour les coéquipiers de Burak Ylmaz et Babacan. Les prochains huitièmes de finale et 1/4 de finale Euro sont à la fois si proche mais loin d’être assurés pour les Turcs. Selon l’issue des prochains matchs de l’Euro 2016, les coéquipiers d’Arda Turan pourraient affronter le Pays de Galles ou l’Equipe de France à moins que les Turcs ne soient pas sélectionnés parmi les 4 meilleurs 3èmes de la phase de poules. Les joueurs de Fatih Terim seraient contrains de suivre les prochaines diffusions des matchs de l’Euro 2016 devant leur poste de télévision.

A propos de l'auteur Alexandre Lacour

Auteur d'articles sportifs sur le web, Alexandre Lacour rédige également sur différentes catégories de blog dont les thèmes varient de l'Horlogerie de Luxe à l'Automobile. Passionné de Football et de Tennis, Alexandre Lacour pratique la Voile et le paddle board lors de ses plages de loisirs.

Suivez moi sur :